Annonce : Je fais de l’argent sur le dos de la religion

Je suis un pourri scrupuleux, qui n’a même pas honte et qui fait du FRIC sur le dos de la religion. Voilà la réalité…

…d’après un petit nombre de « frustrés » ou de « trolls » comme je les appelle.

Il n’y ait un mois qui passe, sans que je reçoive des messages de ce type d’une infime minorité de personnes (moins d’un pourcent) qui ont accès à mes contenus.

Et cet article a pour but de me libérer de tout ce qui à l’intérieur de moi, mais également de vous montrer la marche à suivre lorsqu’on viendra vous critiquer (et ça arrivera que vous le voulez ou non).

Tout cela, dans la courtoisie et la bonne humeur.

Voilà pourquoi je vends la religion !

Je vends la religion, je me fait du fric sur le dos de l’islam ? OK, j’accepte cette remarque, à une condition : De trouver sur ce site un seul produit ou service dans lequel je vends du contenu religieux.
Réponse : il n’y en a pas.

Donc là du coup, j’ai l’impression qu’il y a du mensonge ? Voire pire même, calomnie… Mais je pardonne, continuons.

Et s’il y en avait (du contenu religieux que je vends contre de l’argent), cet argent je ne le mange pas, mais l’investi dans la da’wa (prêche religieux) pour faire des vidéos, payer les montages, ou imprimer des livres.

Car pour financer ces projets, chaque musulman à deux choix : tendre la main et faire un appel aux dons (et ainsi être à la merci des autres) ou être proactif et prendre les choses en main soi-même.
Après avoir consulté un de mes professeurs (docteur en droit islamique à l’université de Médine), il m’a dit que c’est ce second choix qu’il fallait faire.
Mais ça, c’est l’envers du décor et personne ne le sait.

Ça c’est entre moi et Allah (maintenant c’est public, mais il y a une cause à cela, vous l’aurez compris).

L’envers du décor, c’est que si un contenu religieux est vendu, c’est pour faire connaitre la religion et s’autofinancer, être indépendant de la volonté d’un donataire ou non.

C’est pour cela qu’Allah dit :

Ô vous qui avez cru! Évitez de trop conjecturer sur autrui car une partie des conjectures est péché. Et n’espionnez pas; et ne médisez pas les uns des autres. L’un de vous aimerait-il manger la chair de son frère mort? Non, vous en auriez horreur. Et craignez Allah. Car Allah est Grand Accueillant au repentir, Très Miséricordieux.

Sourate Al houjourat, verset 12

Voilà pourquoi ils sont encore plus loin de l’islam qu’ils le prétendent être

Premièrement, ces personnes-là sont loin, mais très loin des enseignements prophétiques qui ordonnent le bon comportement. Pour ne citer que trois hadiths :

(( وخالق الناس بخلق حسن ))

« Ai un bon comportement envers les gens »

Ou encore :

(( إن أقربكم مني مجلساً يوم القيامة أحسنكم أخلاقاً ))

« Ceux d’entre vous, qui ont le meilleur comportement, seront le plus près de moi le jour de la résurrection. »

Notre mère Aicha (qu’Allah l’agréée) dit à ce sujet :

« Le Messager d’Allah n’était ni grossier de caractère ni se rendait grossier. »

Or, une personne qui insulte de « pourri », peu scrupuleux, de scandaleux, ou de machiavélique peut-elle être prétendre être sur la voie de son modèle ?

Peut-être si son modèle est un chanteur de rap, mais pas si son modèle c’est le meilleur des hommes et le plus grand des hommes qu’ait connu l’humanité.

Allah le Très Haut, lorsqu’il envoya Moussa (que la prière et la bénédiction d’Allah soient sur lui) à Pharaon, un des plus gros associateurs qu’ait connu l’humanité il lui dit :

Puis, parlez-lui avec douceur. Peut-être se rappellera-t-il ou Me craindra ?

Sourate Taha, verset 44

Et je pense qu’en tant que musulman, nous avons droit à plus de douceur entre nous.

A ces personnes-là je dirais d’aller voir leur imam et lui faire part des commentaires qu’ils m’envoient (c’est toujours facile derrière un écran) et leur demander si cela est permis.

Ben oui, vous m’accusez de vendre la religion, mais avez-vous réfléchi une seconde à ce que VOUS faites, est-il CONFORME à l’islam ?

C’est toujours plus facile de critiquer les autres, que de se voir en face dans une glace.

Croient-ils que ce qu’ils font est courageux ?

Croient-ils qu’ils sont en train de faire du bon conseil (nassiha ?)

Non par Allah, ce sont des lâches,  et je les mets au défi de venir me voir en personne et me dire en face, ce qu’ils sont en train de dire derrière leur écran.

Je les mets au défi d’envoyer une critique constructive.

C’est bien avec des gens comme eux que notre Oummah va s’en sortir ! Que la Palestine sera libérée, et que l’islam retrouvera sa gloire d’antan !

Je les mets au défi de dire à leur imam qu’ils font eux aussi du dos sur leur religion (comme ILS le prétendent), car ils prennent de l’argent pour faire diriger la prière et le sermon du vendredi ?

Je les mets au défi d’aller voir un professeur d’arabe et de leur dire qu’il vend la religion en apprenant la langue du Coran contre un salaire !

Que ces gens-là aillent aussi dans les librairies musulmanes en disant que le vendeur de livre religieux, se fait de l’argent sur l’islam !

Quelle compréhension maladroite de la religion qu’ont ces gens-là !

Quel comportement puéril et enfantin.

La réalité de ce que je vends est toute autre

J’ai choisi de partager mon contenu en deux : contenu gratuit et contenu payant.

Rien qu’avec mon contenu gratuit, je vous permets d’obtenir des résultats tangibles, pour améliorer votre quotidien –par la grâce d’Allah–.

La preuve ce n’est pas moi, mais c’est juste pour citer comme exemple :

Sufyan qui me dit :

Je voulais te remercier premièrement pour ton action qui a été une cause importante de l’aboutissement de mon projet professionnel. En effet je te suis depuis le début, et en lisant tes premiers mails cela m’a confirmé un point important, comment financer sa hijra.

J’ai bien entendu lu tes mails, téléchargé le livre de l’entrepreneur musulman… Tu m’as convaincu de me lancer dans la création de la SARL avec mon associé.

C’est un grand plaisir pour moi d’avoir fait une bonne partie du chemin avec toi.

Ou encore Jean-Eudes qui me dit :

Je continue à te suivre parce que tes vidéos sont très enrichissantes et m’ont permises de bien avancer dans mes affaires qui ont démarché depuis presque un an maintenant.

Comme d’habitude, tes vidéos me font avancer parce que j’en apprends toujours, bien que je fasse constamment des recherches ailleurs. 😉

Avec la grâce de Dieu, j’ai tiré « bon profit » des articles présents sur ton site web et depuis juillet, je me suis lancé dans une activité qui fonctionne plutôt bien.

Je tenais absolument à te remercier pour ton site web. Un riche contenu. Un beau travail. Et surtout, bonne continuation avec ce site internet. Que Dieu te récompense pour ton travail.

Le contenu payant que je propose, permet de décupler les résultats –par la grâce d’Allah– et aussi de vivre et de faire manger mes 4 enfants et de payer mon loyer plutôt que de tendre la main.

Et le contenu payant n’est pas religieux.

Mais en fait, je viens de comprendre pourquoi : et merci !

Ces personnes-là sont si emportées de par mes actions, car je maîtrise mon sujet.

Je sais quelles sont leurs frustrations et j’arrive à remuer le couteau dans la plaie. Je sais comment adresser un message de vente, je sais comment faire pousser au clic et à l’ouverture de mes emails.

Fuir les problèmes est la solution des personnes faibles, et mon audience ne fait PAS PARTIE de ces gens-là
Fuir les problèmes est la solution des personnes faibles, et mon audience ne fait PAS PARTIE de ces gens-là

Mais ça, ça ne leur plait pas. Elles préfèrent rester dans leur zone de confort et se bander les yeux et continuer à vivre une vie médiocre et misérable. Ceci est leur choix, je le respecte.

Mais mes contenus ne sont pas pour les autruches, ils sont SEULEMENT pour ceux qui ont envie d’avancer et n’ont pas peur de regarder la réalité en face.

Envie de m’insulter ? Voyez ce que je vous ai préparé

Je ne traite plus mes emails. J’ai embauché un frère de confiance pour le faire.
Et ma directive pour ce genre de personnes est simple en 4 étapes :
Etape numéro 1 : on copie son email dans un dossier spécial
Etape numéro 2 : je lui envoie le lien de cet article pour les remettre en place et lui faire prendre conscience que ce qu’il est entrain de faire se retournera contre lui (d’ailleurs j’intitule mon message : Je vais me retourner contre VOUS – ouverture assurée par la grâce d’Allah)
Etape numéro 3 : je le bannis à vie de mes contenus (gratuits ou non),
et étape numéro 4:  on efface son email sans même que je le voie (donc finalement, les critiques et les insultes, je ne les vois même pas. Pire même, je ne sais même pas qu’elles existent).

Allez, le vendeur de religion vous tend la main ! S’il vous plait, UN EURO POUR MANGER !

mendiant
Qu’Allah nous préserve tous de la mendicité et nous permette de gagner notre subsitance noblement

À tous ces gens-là qui diabolisent l’argent, la quête du rizq, je leur dit : venez parrainer des étudiants en science religieuse, ou un orphelin en Afrique.

À titre d’exemple, nous sommes plus de 100 français à consacrer notre vie à l’apprentissage de religion rien qu’ici à Médine.

Chacun d’entre eux a besoin de 500 euros pour vivre décemment par mois.

Vous préférez qu’il tende la main ?

Vous préférez qu’il passe son temps à chercher sa subsistance plutôt que de vaquer à quelque chose qui est fard kifaya (obligation pour la communauté) ?

C’est ça vouloir pour son frère ce que l’on veut pour soi-même.

Alors les courageux, allez-y, sortez les chéquiers

Vous êtes tellement ascétique, et avez une si bonne compréhension de la religion et de la vie, que je vous met au défi de sortir serait-ce qu’une sadaqa d’un euro.

Et oui, la bouche est grande, mais les actions si petites…

Qu’Allah nous en préserve.

Du coup :

Il est vraiment diabolique ce Moussa Abou Yazid, cet accompagnateur et formateur des entrepreneurs et investisseurs musulmans.

Crédit photo : Anton (Toni) van Straaten et Peter sur Flickr